Fin de semaine mouvementée

Alors après une rentrée riche en émotions, je peux dire que la fin de semaine a été difficile d'où ma longue absence.Bon le 2ème jour d'école s'est bien passé pour Maëlys sauf que quand on est allés la chercher, elle pleurait.Mais vu que Melle Maëlys est une vraie pipelette elle nous a expliqué pourquoi avec ses mots "moi j'ai pleuré parce que moi je voulais pas assise moi. Je voulais voir papa et maman".En fait elle nous avait vu arriver mais elle n'a pas attendu que la maîtresse lui dise de se lever pour venir nous voir donc elle s'est faite gronder.Ensuite le vendredi a été une véritable angoisse pour moi car je savais que j'étais seule pour tout gérer jusqu'à samedi soir (mon chéri ayant du changer ses jours là où il exerce en mutuelle en Isère. Donc jusqu'à la fin de l'année ça va être comme ça).Et là j'ai eu droit au vendredi NOIR et pourtant tout avait bien commencé.Maëlys est de bonne humeur. On se gare pas loin de l'école en vrac car il n'y a pas de parking. C'est une petite rue où il est impossible de stationner (franchement la parking c'est le truc à étudier avant d'inscrire son enfant dans une école).J'amène donc Maëlys. Au départ tout se passe bien mais ce jour là je ne sais pas pourquoi toute la classe pleurait. Horrible. Même les mamans s'y mettaient. J'ai un peu le cœur lourd mais je profite d'un instant où Maëlys est bien occupée pour m'éclipser mais elle me voit partir. Là je la vois ses petites lèvres tremblantes et ses yeux se remplir de larmes. Je pars sans me retourner. Je sais que si je retourne la voir je ne partirais plus. C'est horrible. Je n'ai qu'une envie c'est d'aller la chercher, la ramener à la maison et ne pas aller travailler.J'arrive à ma voiture toute triste et là 35 € de PV pour m'achever. Punaise je suis partie 5 mns et vlan !!! Je suis dégoûtée. Punaise merde, ils savent qu'il y a une école et pas de parking. Enfin ce qui me console c'est de voir que les parents font tous la même tête en retrouvant leur voiture.Bon je remonte dans ma voiture direction le travail. Je verse quand même ma petite larme car je pense que la journée va être difficile pour Maëlys d'autant plus que c'est la première fois que la nounou va la récupérer et la garder (le fait qu'elle la garde à la maison me rassure quand même un peu). Mais je me sens vraiment mère indigne (et cette fois c'est vraiment pour de vrai. Je culpabilise comme vous ne pouvez pas imaginer).J'arrive au boulot et heureusement j'ai plein de travail. Ca me change vraiment les idées. Je ne vois pas arriver les 11h30. Je n'ai qu'une envie c'est d'appeler la nounou à midi pour savoir si tout va bien. Et là à 11h31, ma collègue me passe le téléphone en me disant que c'est la nounou. J'ai une montée d'adrénaline et je pense au pire. Mais non en fait j'entends Maëlys papoter derrière. Elle joue, rigole. La nounou, elle, cherche désespérément le doudou. Elle avait besoin de se description. Mais je suis rassurée, tout va très très bien. Le doudou finira par être retrouvé dans la cour des grands où Maëlys n'a pas le droit d'aller jouer... Hum hum ! Quelle chipie.Quand je suis rentrée du travail, j'ai retrouvé ma princesse fraîchement sortie du bain en train de rire aux éclats avec la nounou. Elles avaient passé un super après-midi. Elles sont allées promener en poussette et la nounou a même pris la peine d'amener le chien avec elles alors qu'on ne lui avait absolument rien dit. Ouf, tout le stress est enfin retombé.Par contre je ne sais pas si ça valait le coup que j'aille travailler financièrement entre les 35 € de PV, le tarif horaire de la nounou à domicile (même si c'est trop hyper pratique), l'essence, et ce fameux péage-racket pour rentrer et sortir de La Ciotat...et toute l'inquiétude que je me suis faite.Bon sinon le samedi n'a guère été mieux car j'ai à nouveau travaillé et j'ai traversé Marseille en long en large et en travers car cette fois-ci c'est une amie qui me gardait Maëlys.
Grrrrrrrr marre des posts limités en texte !!!Enfin là j'abrège mais hier je suis tombée comme une masse avec tout ça surtout qu'on a fini la journée par la virée chez Carrefour.J'étais trop contente de voir mon chéri rentrer hier soir car c'est vrai qu'il m'aide énormément au quotidien et que là ça faisait longtemps que je n'avais pas eu à courir autant. Mes beaux-parents m'ont finalement aussi pas mal manqué (oui oui ;-) )Enfin on a eu droit à un dimanche de repos bien mérité mais il faut déjà remettre tout ça dès demain matin.Mais bon ça va être plus court car je ne travaille pas cette fin de semaine donc je vais monter avec mon chéri comme ça on va voir un peu ma famille et Maëlys va aller voir la classe de sa mamy vendredi.Dès fois j'en viens quand même vraiment à languir le congé maternité... surtout que je me suis tellement fatiguée que j'ai perdu 1 kg. Je suis retombée à + 7 kgs mais bon je suis rassurée car j'ai lu qu'à partir de cette semaine j'allais prendre environ 400g/semaine. Sachant qu'il me reste 12 semaines...Bon je vous laisse car on va aller voir des amis qui ont acheté une nouvelle maison.Je vous fais des bisous et à très vite j'espère,RoxaneEt voilà la vidéo de Maëlys à la montagne la semaine dernière. Et je n'ai pas droit au mérite pour ces montages. C'est Muvee qui fait le plus dur.