Me revoilà donc



Avec des petites choses à raconter !Alors comme je vous le disais ci-dessous samedi on a passé une superbe journée et soirée pourtant ça n'avait pas forcément bien commencé.Je décide samedi matin d'aller acheter le matelas et le sommier pour Maëlys car je voulais absolument monter son lit dimanche !Mon chéri avait un cas chirurgical à s'occuper donc il ne pouvait pas m'accompagner.Mais quand j'ai quelque chose en tête je ne l'ai pas ailleurs comme dirait ma petite Delphine.Pourtant ce n'était vraiment pas le jour quand on sait qu'en plus on avait ce fameux mariage l'après-midi.Me voilà donc partie avec Maëlys et Sam (mon fidèle petit toutou) en pleine zone commerciale un samedi !Je ne fais pas 50 magasins bien sûr et prends chez Fly un sommier et un matelas. Rien de bien compliqué jusque là.Le monsieur me demande ce que j'ai comme voiture. Je lui réponds un Scénic. Il n'est pas donc pas inquiet pour le transport !Me voilà donc arrivée au dépôt avec mon gros bide et ma fille sous le bras. Il fait déjà 33°C et ce n'est que 10h30.J'avais bien sur anticipé et ôté 2 sièges de la voiture.Et voilà que le mec me bourre le sommier et le matelas et me tend un bout de ficelle car bien sûr comme il a balancé tout ça le coffre ne ferme pas.Me voilà perdue, ne sachant pas où accrocher ce put1 de bout de ficelle. En plus je commence à stresser car je pense à la montée qu'il y a pour rentrer à la maison et j'ai déjà peur que mon coffre se vide sur l'autoroute. En plus je pense que pour installer le lit de Maëlys, il me faut aussi une nouvelle couette, housses de couette,... et que chez Ikéa je ne vais pas laisser mon coffre ouvert.Enfin je finis donc par attacher ce bout de ficelle comme je peux mais je fais à peine 300m que j'entends plein de bruit. Je suis sûre que tout va tomber et en plus malgré ma tête de blonde, je suis sûre que tout peut rentrer et que mon coffre peut fermer.Je m'installe donc sur un parking, sors tout et je re-range correctement. Bien sûr je ne suis pas sur un parking "prioritaire femme enceinte" donc personne ne viendra à mon secours. Par contre on me regardera avec des airs éberlués !Et miracle, mon coffre ferme. Direction Ikéa avec la foule qui va avec (un samedi quelle idée !). Je fais quand même tous mes achats et rentre fière de moi à la maison, vide mon coffre, remet les sièges, file au Mac Do car l'heure a tourné et je n'ai pas le temps de préparer quoique ce soit.Je me trouve en forme malgré tous les efforts que j'ai accomplis.Donc après Mac Do, une bonne douche, coiffeur et nous voilà au mariage. On n'amène pas Maëlys finalement car il fait 36°C. Elle est mieux au frais chez les parents de Cyril.Là encore au mariage je fais ma belle, refuse toutes les chaises qu'on me propose pour m'assoir, dit "oui oui ça va super". En plus je n'avais pas mis de talons. Je me croyais donc invincible !Mais tout ça je vais le payer très cher en fin de soirée.Et oui car j'ai même fait quelques pas de danse.Mais voilà que soudain à 2 heures du matin je ne sens plus mes jambes. Je suis obligée de m'assoir et là constatation atroce : mes jambes ont triplé de volume. Me voilà transformée en "elefant-man". Mes jambes ressemblent à des poteaux électriques. Mes ballerines vont exploser. Je suis dégoutée. J'ai peur de rester comme ça juqu'à l'accouchement !


On rentre donc en catatrosphe à la maison et là je fais prendre à mes jambes une douche glacée. Je me couche et je prie pour que demain matin, tout ça ait disparu.Et me voilà réveillée hier matin, avec.................... des jambes comme avant. Ouf, tout avait dégonflé pendant la nuit.Je me suis dit qu'on ne m'y reprendrait plus mais hier j'avais décidé qu'on monterait le lit de Maëlys.Me voilà donc repartie (avec mon chéri quand même cette fois) dans une épreuve de force. Et bien sûr une fois que tout était fait, j'ai décidé de faire le ménage de la maison en grand. Là mon chéri est parti récupérer Maëlys chez ses parents. Je me suis même lancée dans le nettoyage du tapis à 4 pattes. J'ai frotté comme une dingue.La Maison est donc propre comme un sou neuf, Maëlys était ravie de sa surprise avec sa nouvelle chambre.Je vous mettrai une petite vidéo de ses exploits...Et moi je suis tombée comme une masse. Par contre je pesais moins lourd le soir que le matin.Enfin je fais tout le contraire de ma première grossesse où je n'avais le droit de rien faire. Franchement ça fait du bien.Allez je file aux fourneaux parce que par contre tous ses efforts, ça donne faim.Gros bisousRoxane