Un peu de sérieux...


Ce soir la Mère vous montre ses toutes dernières créations pour le magnifique Happy Doll.
C'est que ça approche à grands pas et qu'il faut le remplir ce petit colis qui va partir chez une jeune fille bourrée de talents mais dont la Mère doit taire le nom encore pendant quelques jours...

Petit ensemble cape et béguin laine violette la Droguerie - Tuto Faustine - Biais Liberty et boutons recouverts maison

Petite robette smockée Liberty Wiltshire bleu marine - Tuto
Nolwenn

Petite écharpe en coton adaptée du modèle La Droguerie - merci à
Muriel pour son aide

Capeline réversible en lin et Liberty Meadow rouge - Modèle maison


Alors la Mère fait un grand méa-culpa à toutes celles qui avaient déjà téléchargé le tuto de la Mère pour la capeline...

Parce que quand la Mère a voulu la refaire et bien en imprimant le patron elle s'est aperçue qu'il y avait eu un petit souci de mise à l'échelle (lors de la conversion du fichier) pour le tour de la capeline.
L'erreur est corrigée...
La Mère s'excuse auprès de toutes celles qui ont du la détester au moment de l'assemblage... ah oui elle sait de quoi elle parle... ça lui arrive aussi...

Du coup pour se faire pardonner elle a refait le tuto tout beau mais aussi mis les explications pour faire la capeline réversible pour la petite poupée.


Clic-clic sur l'image pour le télécharger


D'ailleurs en parlant de poupée, toutes ces petites choses que la Mère coud ou tricote sont en train de la rendre folle d'amour pour ces poupées.
Ca devient une vraie passion...

D'ailleurs pour la Grande aussi... elle qui ne jouait jamais à la poupée...... la magie a opéré...

Hum... la magie a tellement opéré que tout ce que la Mère fait pour sa swappée et bien elle doit le faire en double pour sa Grande qui le réclame à corps et à cris pour sa poupée à elle... avec menace de prendre les habits de la swappée pour elle si la Mère ne s'exécute pas...


Alors la Mère ne perd pas de temps... et elle promène ses aiguilles à tricoter jusqu'à la plage...

Il y a des gens qui joignent l'utile à l'agréable et bien la Mère joint l'agréable à l'agréable... chapotée et tartinée de crème indice 50... celà va de soi...


Bien sûr vous allez me dire que c'est impossible de tricoter tranquillement avec 2 monstres anges à surveiller à la plage...

Et bien figurez-vous que pour la première fois de cette année la Mère a farnienté à la plage... elle a même pu se baigner... parce que c'est l'été... parce que le Père l'été il ferme son cabinet le lundi et qu'il s'est régalé à barboter, à câliner, à crapahuter dans le sable avec ses filles...


Allez la Mère retourne à ses aiguilles et répondre à ses mails encore un retard titanesque...





Self portrait du jeudi


La musique pour le Self portrait du jeudi...



Hum... la musique... j'aurais tellement à dire...
C'est une grande partie de ma vie... et tellement de souvenirs...


C'est plus de 10 années de ma vie passées sur les bancs du Conservatoire...
C'est mon piano qui va fêter cette année ses 25 ans et qui ne m'a jamais quitté, fidèle compagnon de route !

C'est celui avec qui je partage le plus d'émotions...
Ces chansons mélancoliques que je joue quand je me sens si triste, ces morceaux enjoués qui reflètent ma joie de vivre, ces musiques Rock n'roll qui défoulent mes colères, et ces valses, ces symphonies, cette musique classique, qui me ramènent si loin dans le passé...

Mon piano est un vrai baromètre à sentiments...

Petite, en quelques notes, ma maman pouvait savoir quels étaient mes états d'âmes...

Mais la musique c'est aussi tous les sacrifices, toutes ces économies qu'ont fait mes parents, ma famille, ma tante, pour me permettre de réaliser mon rêve de petite fille et m'offrir mon piano...

Je n'avais que 6 ans et je me rappelle encore de ce jour où je suis rentrée de l'école... j'entends encore ma maman jouer ces quelques notes "des jeux interdits"... et moi qui découvre les yeux remplis de larmes ces 88 touches de bois... ma maman... celle qui avait aussi ce rêve de petite fille mais qu'elle n'a jamais pu réaliser...

Mais l'apprentissage de la musique est long et difficile...
J'ai fait partie de la vieille école... avec le viel enseignement...
Ma professeur de piano (dont j'ai encore l'odeur de son parfum incrusté en moi) était si dure,... si vous saviez comme j'ai pu pleurer pendant les cours.

Combien de fois j'ai voulu renoncer ?
Combien de fois mes parents ont voulu que je cesse tellement que ça leur faisait de la peine ?

Mais je me souviens de mes compagnons d'infortune, je me souviens de Lionel, l'élève suivant, qui me soufflait les notes, qui m'encourageait à continuer ou qui parfois pleurait avec moi, avec ma maman...
Je me souviens de ces balles de ping-pong que mon professeur me scotchait dans les paumes des mains pour que j'apprenne les "bons placements"...
Et ces milliers de gammes, d'arpèges, et à la moindre fausse note, une punition... et recommencer encore et toujours...

Mais finalement aujourd'hui je me dis qu'elle croyait en chacun de nous comme on peut croire en nos enfants...
Elle nous poussait toujours à faire mieux... parce qu'elle, sa vie c'était uniquement la musique... personne avec qui partager... pas de mari, pas d'enfants... juste son piano et ses élèves...


Et toutes ces heures de solfège... j'en avais horreur... mais je savais que je ne pouvais pas y échapper... je ne pouvais pas apprendre la musique sans le solfège... encore l'école après l'école... rentrer tard le soir, faire ses devoirs de musique en plus des devoirs de classe...
Et je n'ai jamais renoncé, j'ai continué d'apprendre avec cette volonté d'y arriver...

Et mon professeur de solfège, si tête en l'air, si rigolo, si talentueux, lui qui sait jouer de tous les instruments de musique, celui qui était là aussi pour me secouer quand l'envie d'abandonner était plus forte... celui qui fait aujourd'hui partie de notre famille, qui voit grandir mes filles, qui n'oublie jamais mon anniversaire...

Oui la musique est une jolie partie de ma vie.
Ce n'est pas qu'une parenthèse...
Je regrette juste de délaisser un peu mon piano ces dernières années... mais le temps manque et pourtant mes doigts ne pensent qu'à virevolter au gré des touches...

Et aujourd'hui je suis fière parce que ma Grande a aussi un rêve de petite fille : savoir jouer du piano... mais je veux lui laisser le temps, réfléchir, lui faire découvrir, ne surtout pas la forcer...
C'est un tel investissement mais une si belle aventure...

1ère audition de piano - 1er trac
(je suis tellement petite que mes pieds ne touchent même pas les pédales...)


Et pour finir quelques notes en musique... avec fond sonore de petites filles déchaînées et une bien piètre qualité due à l'obligation de compresssion énorme de la vidéo (on a juste l'impression que chaque touche du piano est une casserole...)


Et oui désolée pour mes plus vieilles lectrices... je sais c'est du déjà joué ;-)

video

Le conseil du jour

Vous savez que la Mère attendait désespérement son énorme commande de Liberty achetés chez Shaukat...

Vous savez que la Poste a égaré le colis de la Mère... alors que le facteur a déposé un avis de passage il y a plus d'une semaine ce neuneu de facteur qui ne sonne JAMAIS parce que c'est trop fatiguant de tendre le bras
Vous savez que sur ce coup là, la Mère était limite prête à commettre un crime...


Mais vous savez que la Mère a une devise : "un problème = une solution" ouais parce que la Mère dans une vie antérieure c'était une matheuse de la mort qui tue... même qu'elle a fait un DEUG MIASS... toujours dans une vie antérieure.

Alors, la Mère a décidé que point de crime elle ne commettra... parce qu'elle a des engagements à tenir et accessoirement une famille à s'occuper, un travail à honorer... quoique enfermée derrière des barreaux, la Mère pourrait améliorer son niveau de tricot.

Alors si vous aussi, vous voulez récupérer votre colis égaré par la Poste, voilà la solution...

Il suffit de débarquer TOUS LES JOURS au bureau de poste (très important d'y aller tous les jours même si c'est très pénible de faire la queue alors qu'on a 1 000 fois mieux à faire.)
Mais attention, il ne faut pas y débarquer seule...

Il faut être accompagnée de tous ses enfants... sans les avoir fait goûter et en leur ayant fait sauter la sieste...

Bien sûr ne pas prendre la poussette et oublier les doudous, gâteaux, bonbons ou tout autre accessoire de divertissement à la maison (là aussi c'est un point très important à respecter !)


Expliquer à vos enfants qu'aujourd'hui ce n'est pas un jour comme les autres, que c'est un peu la fête...

Puis les laisser ensuite courir de partout dans le bureau de Poste, les laisser démonter le présentoir à cartes postales (trop moches), les laisser se disputer, les faire monter sur le comptoir, les laisser gribouiller TOUS les prospectus de la Poste avec le crayon de la Poste accroché à l'espèce de ficelle à robinet !


Bien sûr tout ça sans crier après vos enfants certes vous allez passer pour la Mère qui s'en fiche royalement mais c'est pas grave... c'est pour la bonne cause

Ensuite, 3 heures après une fois qu'arrive votre tour, répéter pour la 1 000ème fois votre énorme problème, lever la voix en secouant d'un air menaçant votre avis de passage pour que tout le monde vous entende...

Crier au scandale, au voleur, "je veux voir un responsable" !!!

Bien sûr on vous dira "on va faire des recherches", "on vous appelle", "il faut faire une réclamation", "on ne peut rien faire de plus" bon on ne vous dira jamais "désolée"... et toute autre banalité à 2 francs 6 sous histoire de noyer le poisson !

Ensuite quitter le bureau de poste en marronant tout fort que c'est une HONTE !

Une fois à la maison faire goûter vos enfants, les remercier pour leur soutien, puis les coucher attendre 1 petite heure et rappeler la Poste pour savoir s'ils ont eu du nouveau...
Appeler 3 ou 4 fois de suite, histoire qu'on sache bien que c'est vous...
Bien sûr mieux vaut être en numéro masqué (sinon on ne vous répond plus !) et surtout ne comptez pas sur eux pour vous rappeler...

Renouveler l'opération 3 jours de suite...

Au 3ème jour, déjà quand on vous voit arriver avec toute la smala, on vous appelle par votre nom de famille...

Et là miracle, la postière qui n'en peut plus de voir votre tête et son bureau de poste retourné après chacun de vos passages commence ENFIN à s'affoler, à composer des numéros de téléphone devant vous, à faire des photocopies, à envoyer des fax...
Bon certes, elle vous sort quand même le "je vous appelle si j'ai du nouveau"...

Sauf que là, vous n'avez même pas le temps de rentrer chez vous, de faire goûter vos enfants, ni de les coucher que votre téléphone sonne...


C'est Madame la Postière qui vous annonce fièrement limite elle voudrait une médaille qu'elle a retrouvé votre colis à Pétaoùschnok (je le savais qu'il était à Pétaoùschnok !), qu'elle se le fait transférer dès demain matin et cerise sur le gâteau attention tenez-vous bien :





"et surtout ne faites pas la queue Madame B., vous venez directement à mon guichet, je vous reconnaitrais et vous ferais passer votre colis"

C'est pas la classe ça ? Même pas à faire la queue ! (C'est vous dire à quel point elle ne peut plus me voir...)



La Poste : faut juste insister et être très lourdingue pour obtenir satisfaction... Dommage...


A l'heure qu'il est la Mère doit même figurer sur la liste noire de la Poste


Enfin c'est pas grave, la Mère est ravie : mercredi ce sera en toute "Liberty" !




Mais la Mère a quand même avancé un peu les surprises pour sa swappée

Nid d'ange Zéphir pour poupée Happy To See You

Lin éléphant - Liberty Mab - boutons de bois et petites broderies

"Faites" de la musique !

Non mais ?

Qui a dit "La musique adoucit les moeurs ?"

Parce que franchement ici dès que la Mère chantonne le bébé se met dans tous ses états, mais alors quand la Mère se met au piano là le Bébé vire à l'hystérie avec crises de larmes à l'appui !!!


Et dire que la Mère croyait fêter la musique en chantonnant un petit air à son Bébé, et ben la Mère croit que sur ce coup là, elle lui a définitivement coupé l'appêtit ! (on note au passage le goût de la Mère pour les chansons d'un autre siècle... c'est peut-être ça en fait... si elle avait chanté Oui-Oui elle aurait peut-être eu plus de succès non ?)


Tiens d'alleurs la Mère se demande encore comme elle va faire pour le prochain Self Portrait du jeudi... (va falloir qu'elle mette son Bébé en quarantaine pour pouvoir faire 3 notes de piano !)



video

On note des "nooooooooon Maman, pas chante, pas ça, Noooooooooooon veux pas, a tout cassé !!!"
(oui c'est un Bébé très négatif...)



Au fait, si vous avez la recette pour garder le Bébé tout bébé comme ça la Mère est preneuse...
Elle aimerait que son Bébé ne grandisse plus jamais et que la Mère ne vieillise plus jamais bien sûr...

Et au passage si jamais vous avez un tuto pour réduire un enfant...

Oui oui avis aux couturières, vous qui savez réduire un patron, vous devez bien savoir comment réduire un enfant... genre passer d'une taille 4 ans à une taille 2 ans (voire un peu moins)... ça lui irait parfaitement à la Mère !

Vous savez l'âge de 2 ans où un enfant ne pose pas encore 40 000 milliars de questions par jour, ne passe pas son temps à vous répondre, vous câline toute la journée, ne connaît pas encore le "caca boudin" (exception faite chez la Mère certes...), ne passe pas son temps à chouiner ou à hurler dès qu'une goutte d'eau lui effleure le visage...

PS : pour celles qui recoivent les commentaires du blog de la Mère ou de blogs ayant Disqus, sachez qu'ils ont eu un petit bug... pour résoudre le problème il suffit de cliquer sur le lien de "désabonnement" qui se trouve en bas dans un de ces messages que vous recevez..."

Désolée pour l'incident technique...

J'ai rien à me mettre !


Non mais franchement le Père rigole doucement... les placards débordent... la Mère conserve tout...
Quand elle dit tout, c'est absolument tout : même cette ceinture pailletée d'or tellement moche que même si tu donnes la ceinture et de l'argent avec pour qu'on t'en débarasse, personne n'en veut !


Enfin bref, les mochetés du placard de la Mère ne sont pas à l'ordre du jour !

Aujourd'hui c'était le "j'ai rien à me mettre" version fleurie !

Certes choisir un tissu n'était pas chose compliquée : hop un petit tour dans le panier à Liberty (enfin ce qu'il me reste vu que mon colis est toujours à pétaoùchnok...)... et puis choisir finalement le SEUL coupon où il y a 2 mètres...
Temps de réflexion : à peu près 3 secondes...

Choisir un patron n'a pas été non plus très compliqué : "Ohhhh ben tiens, si je faisais une A... ça fait bien
1 semaine que je n'en ai pas cousue une !!!"

Là sur ce coup, non non on ne sent pas la fille fleimmarde qui déteste décalquer un patron et qui sert du réchauffé à tour de bras !
Non mais attendez, vous ne croyez quand même pas que la Mère allait se farcir un nouveau Burda non ????

C'est que la Mère, elle a aussi un travail et pas qu'un loisir !

Bref le plus compliqué dans cette histoire a été la présentation du "j'ai rien à me mettre"... avec la difficulté supplémentaire "cacher ma tête de culcul la praline"...

Parce que la Mère elle en a marre de s'autographier toute seule avec le retardateur de l'appareil photo où tu es obligée de te piquer un sprint dès que t'appuies sur le bouton pour te mettre en position, te recoiffer, trouver la pose de la mort qui tue,...

Bref tu finis par te faire 1 245 photos pour ne pas en avoir une seule de cadrée... (tu tenterais bien de te faire un repère au sol mais le Père t'enverrait à l'asile pour de bon...)

Alors sur ce coup là, la Mère se la joue fine...
Le Père est à la maison... absorbé par son ordinateur...


La Mère : "Chéri............."
Le Père : "Scroumpf !"
La Mère : "Chéri, t'as vu ma nouvelle tunique ? comme elle est trop belle"
Le Père : "Ouais c'est joli..." (sachant qu'il n'a même pas levé le nez de l'ordi pour regarder)

La Mère : "Chéri, je peux te demander un truc mais tu rigoles pas hein ?"
Le Père : "Quoi ?"
La Mère : "Il faudrait que tu me prennes en photo ?"
Le Père : "Qu'est-ce que tu fabriques encore?"
La Mère : "Allez s'te plaît ... c'est pour le blog !!!"
Le Père : "Purée tu vois pas que je fais un truc HYPER important là ? Je suis en train de commander l'engrais de la mort qui tue pour le gazon ? Non mais franchement j'ai autre chose à faire que des photos pour ton blog..."
La Mère : "Allez y'en a pour 2 secondes ..."
Le Père : "Et qu'est-ce que j'ai en échange ?"
La Mère : "Ben disons que la prochaine fois que tu oublies un mouchoir en papier dans ton pantalon et que je retrouve encore des milliards de débris décomposés dans le sèche-linge je ne HURLERAIS PAS ..."
Le Père : "Ouais bon allez ça va, j'arrive..."
Et là le Père lève enfin le nez...
Le Père : "Oh punaise ! Mais c'est quoi ce déguisement ? C'est quoi cette tunique ? Cette coupe ? Ces lunettes ? Oh cocotte on est en 2009 pas en 1968 !" (c'est là qu'on voit qu'effectivement il avait pas levé le nez de son ordi...)
La Mère : "Allez y'en a pour 2 secondes... le déguisement c'est pour qu'on ne me reconnaisse pas et puis tu te tais, tu n'émets aucun commentaire et tu appuies sur le bouton... !"
Le Père : "Ouais bon allez ça va, on y va..."
La Mère prend position...
Le Père : "bon allez tu souris... purée mais souris, non mais fais pas ta coincée, non mais t'es bête ou quoi ?, allez bouge, oh purée non mais qu'est-ce que je suis en train de faire ? des photos débiles pour un blog débile ? oh purée ça y est je suis contaminé..."


Et là la Mère vous garantit le fou rire général !

Extraits...






Bon allez c'est bien beau tout ça mais on n'oublie pas la ficelle à gigot (d'ailleurs le Père a du aller en racheter et a interdit à la Mère d'utiliser la nouvelle... )


A du dernier stylish Dress Book
Liberty Claire-Aude
Taille 7 sans marges de coutures
Cousue en 30 minutes chrono !


Allez la Mère vous laisse sur cette belle poésie...

Allez et prochain défi, samedi prochain...
Si la Mère a le temps de s'y mettre et ben ça devrait être pire qu'aujourd'hui...
Mais il lui manque THE accessoire...

To be continued...

Petit déjeûner sur l'herbe...




"Quand le chat n'est pas là... les souris dansent..."

Tout le monde connaît ce proverbe bien évidemment...

Et bien la Mère l'applique à la lettre...


Le Père est au travail, la Grande est au pays de Mickey avec ses grands-parents... et bien avec le Bébé et Margot on en profite pour inaugurer l'herbe fraîche dans le jardin...


Un soleil qui brille, les cigales qui chantent, c'est la journée idéale...







Le Bébé porte enfin sa robe (que la Mère a "reprisé")
Et puis la Mère lui a fait une petite barrette assortie... d'après le tuto qu'elle vous a fait et qu'on trouve ici


Et pour l'occasion de ce joli petit déjeûner la Mère a cousu/tricoté la même petite robe pour Margot avec du coton Rowan et du liberty Capel rose...





Elle n'a bien sûr pas manqué de lui faire également sa jolie petite barrette...

Couverture de pique-nique : ancien lange teint et biais Liberty
Ah et la Mère vous fait partager le chant des cigales...et les cris des enfants de l'école d'à côté
Bienvenue en Provence (attention ça va très vite... et on n'oublie pas de mettre le son !)



video






Ca sent les vacances hein !
Ben en parlant de vacances et bien pour celles qui souhaiteraient venir bronzer dans le coin cet été et pourquoi pas partager une glace avec la Mère...
Voilà un très joli endroit pour se baigner et surtout manger : la calanque du Mugel à La Ciotat !






clic-clic pour agrandir et découvrir des vrais New-Yorkais (ravis de leur séjour au passage...)
Tiens tiens, d'ailleurs la Mère a converti une New-Yorkaise à la couture : trop forte la Mère !
Bon allez tiens pour finir la Mère va se plaindre...
La Poste a "égaré" ma commande de Liberty achetés chez Shaukat !
Je pleure maintenant ou je commets un crime... ???

Indigne !

Fille indigne !
Parce que la semaine dernière c'était la fête des mamans !
Et la Mère a une Mère... à qui elle n'avait pas encore fait de cadeau...
Ouf l'erreur est réparée...

Et c'est la Mère qui est à l'essayage (la Mère l'a dit, la Mère l'a fait... elle a viré sa tronche culcul la praline...)







Et pour ne pas faillir à la tradition... hop hop hop sur la ficelle à gigot...



Modèle "A" du dernier Stylish Dress Book
Lin noir du marché de la Plainte
Biais Liberty la Droguerie


Alors la Mère a fait une taille 7 sans marge de couture pour sa maman toute fluette d'ailleurs en réunissant les membres de la famille de la Mère, on doit pouvoir se faire une petite partie d'osselets... tous aussi potelés les uns que les autres...
La Mère a aussi viré les froufrous aux manches et mis un joli biais...


Voilà la Mère espère que ça plaira à sa petite maman... (promis maman, je mets pas 3 mois pour te l'envoyer...)



Bird Song...

Ca sent l'été, la chaleur est douce, le ciel est bleu...

On attend juste impatiemment le chant des cigales... elles ne devraient plus tarder à venir siffloter... même qu'après la Mère viendra se plaindre tellement que ça la gonfle le "qshiqshiqshiqshiqshiqshiqshiqshiqshi"

Alors en attendant la Mère, elle se laisse bercer au doux chant des oiseaux...

Et puis la Mère rêvait d'une petite barboteuse pour son Bébé...
La Mère rêvait d'utiliser son joli Liberty
La Mère se fait une pause couture pour les grands à cause de sa dernière douloureuse expérience... elle en transpire encore...


C'est chose faite...

Bien sûr on ne faillit pas à la tradition...

Hop hop hop... sur la ficelle à gigot
Modèle Lottie de Citronille - Taille 18 mois/2 ans
Liberty Bird Song acheté ICI
Petite barrette assortie Home-made


Oui la barette est home-made... parce que La Poule a dit que la tendance était au D.I.Y (Do It Yourself) !

Ca arrange un peu la Mère parce que la Mère elle adore faire les choses elle-même sauf les petits hauts en Jersey celà va de soi...

Et même que la Mère vous a fait un petit tuto... avec pleins de modèles de barrettes différentes et même pas besoin de savoir coudre !


Hop un petit clic sur l'image et on peut télécharger le tuto "petites barrettes"
La Mère fait des progrès dans la mise en page hein !



Allez zou, la Mère s'enfuit à la plage dès que le Bébé se réveille... et même que la maison est décapée oh fais pas ta belle la Mère, t'as pas vu ta montagne de repassage qui t'attend ou quoi ?


"Souffles à bulles" Chacha qui font des bulles qui sentent trop bon la fraise et le chocolat...

La Petite Souris...


Hummmmmmmmmm.... voilà l'état dans lequel la Mère a retrouvé son fromage dans le frigo ce soir...

Hummmmmmmmmm... voilà l'état dans lequel la Mère a retrouvé le bon pain dans le panier ce soir...

Toutes ces petites traces de dents...
Un petit tabouret pour grimper retrouvé non loin des lieux des méfaits...

La Mère croit que la Petite Souris a retrouvé l'appêtit !

Elle ne mettra point de pièges à souris parce que cette Petite Souris là a grand besoin de se remplumer...

Qu'elle grignotte, qu'elle grignotte...

La Mère est ravie !

Le roman photos...

* ahhhhhhh cette honte !
La Mère qui prend sa voiture pour faire 900 m... c'est hyper écolo ça !

Bravo !!!!
Ouais ouais mais c'est que la Mère voulait s'éviter un retour de la plage
comme celui-là...
La Mère vous assure que d'accord c'est pas bon pour la planète mais c'est tellement bon pour sa santé mentale...







* heu la Mère avait de gros doutes quand au syndrôme du Bébé "qui fait tout le temps des trucs bizarres"...
Après cette journée la Mère pense définitivement que son Bébé est disjoncté...(mais elle l'aime quand même hein...)




On peut quand même noter que la Grande a soudain récupéré toutes ses capacités physiques, sa bonne humeur, sa joie... la douleur de l'opération ayant complètement disparu.

Et puis comme par magie ce soir, au moment du dîner, la Grande s'est mise à hurler de douleur, à se tortiller dans tous les sens, pleurer/chouiner des "j'ai trop mal, je peux pas manger, je crois que je suis en pas bonne santé (si si elle le dit comme ça !)"... c'était juste au moment où la Mère lui a servi la ratatouille... (bizarre hein !)





Ouais dans ces moments là,
Dorothée est toujours de la partie ! (c'est fou comme soudain on se sent moins seules et désemparées devant l'énergie de nos chères têtes blondes...)



Enfin dire que pendant ce temps là ici, on attendait le "coup de coeur" de la Mère... (enfin pour celles qui suivent...)

Sauf que la Mère avait zappé un épisode et pensé avoir tout bien fait avant d'aller mettre ses doigts de pieds en éventail sur le sable chaud... et a fait attendre les autres pendant presque 5 heures...

C'est de la Mère tout craché ça.... sorry sorry...



Et oui la Mère va faire partie de cette grande et si jolie aventure ! (ah le stress ne pas être à la hauteur..................)





For Me #2

Non non non on ne rêve pas !

La Mère l'a dit, la Mère l'a fait : elle a de nouveau cousu pour ELLE !!!!!!!!!!



Blouse "home-made"
Jean brut Comptoir des Cotonniers
Escarpins jean brut Zara
Perles Claire's

Et nnnnnnnnnnon ce n'est pas un modèle Citronille,
Non non ce n'est pas un modèle japonais...
Meuuuuuuuuu nonnnnnnnn ce n'est pas une création maison !



C'est du BURDA !!!!!!!!!


Quoi ?
Non ?
C'est pas vrai ?



Voilà que la Mère se mémérise... non mais du Burda ?



C'est pas pour les plus de 98 ans ??? heu ma Mère-Grand cousait du Burda quand j'étais très petite....



Ben oui, la Mère y croyait dur comme fer que Burda c'était pas pour les jeunes... ouais non mais ça va la Mère, t'as pas non plus 20 ans hein ! Fais pas ta jeun's!

Mais à force de traîner 3 heures au rayon des livres chez Carrefour pendant que ses filles choisissent un 65ème livre de Oui-Oui seul moyen pour pouvoir faire les courses tranquille parce que la Mère aime leur faire plaisir et ben la Mère s'est mise à feuilleter Burda (ouais bon la Mère avoue qu'avant elle feuilletait Voici... )


Puis elle est tombée sur ça ...

Ouais bon allez... on ouvre... y'a marqué "tendances..." dessus...

"Haaaa, Hoooooooo, Haaaaaaaaa, Hoooooooooo" (<= étonnement/émerveillement)


Quoi ? 6€ pour 55 modèles ? Y'a TOUS les patrons ? et en plus avec des modèles enfants ?



Allez dans le chariot... au pire je vais pas mourir ruinée...

Et puis en feuilletant bien une fois à la maison, la Mère était à nouveau dans tous ses états...


Heu... par quoi commencer ?

Ouais bon le choix n'a pas été très difficile car la Mère n'avait pas non plus 10 mètres de tissus... et elle voulait absolument utiliser son voile de coton...


C'est donc la petite blouse col bateau à plis qui l'a emportée (modèle 108...)

Bon la Mère avoue oui la Mère dit toujours la vérité qu'elle a eu un peu peur devant le strict minimum d'explications (certes en français) mais surtout devant l'absence totale de schémas (contrairement aux patrons japonais)...

En gros on te dit de couper puis de coudre (ah ben ça alors !)... ouais d'accord pour 6 € on peut pas non plus tout espérer...

Sauf que les patrons sont HYPER carrément trop bien faits DE LA MORT QUI TUE !!!!!!!!!!!!!!!

Tout coïncide parfaitement... ça taille parfaitement... pas la peine de vous dire que la Mère a dit adieu à ses préjugés et qu'elle recommencera très vite une nouvelle expérience avec Buuurdddddaa ! (I Love Burda !)

Hop Hop Hop sur la ficelle à gigot...
Blouse col bateau n°108 - Burda Juin 2009
Taille 36 sans marges de couture (sauf pour les ourlets)
Voile de coton écru à 2 €/mètre



Bon bon avec tout ça la Mère, il va falloir qu'elle aille se ravitailler au marché de la Plaine très vite...


Oui parce qu'elle a pleins de modèles en vue mais surtout parce que le Burda du mois de Juillet va arriver très vite (wahouuuuuu c'est tous les mois comme ça ?)



Et qui c'est qui fait sa crâneuse aujourd'hui avec sa blouse hein ?

Bon certes, c'est pas sûr que la Mère supporte les escarpins plus de 13 minutes...



Petite note pour rien (si ce n'est pour se plaindre)...

La Mère précise que vraiment elle déteste mais elle déteste décalquer les patrons (surtout les grands patrons où t'es obligée de t'étaler dans toute la maison et de te contorsionner parterre dans tous les sens...et encore la Mère vous raconte pas quand elle voit pas bien les lignes... que le Bébé passe par là et déchire la moitié de ce que la Mère vient de se faire chier suer à décalquer) et la Mère déteste mais alors elle déteste découper les tissus !

Enfin c'est pas la seule hein ?





Et la Grande va un peu mieux... les douleurs sont cycliques mais tout à fait normales... dans 2 jours elle devrait retrouver la grande forme... il lui tarde à la Mère (enfin à la Grande aussi...)